Lucid

lucid

 

Lucid

 

Olivier Calendini

Paris, France

Dubstep, Drum & Bass, Grindcore, Jungle

DJ

Son site

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading ... Loading ...

Biographie

DJ Lucid (Faya Reflex / Jungle Juice, Avignon / Paris).. …. Lucid fait ses premières armes de DJ au cœur des années 90, à grands coups de ..techno et de hip hop.., en pleine époque faste de ces mouvements.

Il y développe son amour de la musique et des platines, mais glisse très vite vers d’autres sonorités : celles de la ..jungle drum’n’bass… ..

Comme tout est à faire dans ce courant venu d’Angleterre qui pointe timidement le bout de son nez en France, ..Lucid créé le Faya Reflex,.. collectif de DJs et organisateurs de soirées. D’Avignon, ils vont permettre à ce mouvement de grandir et se trouver un public. Sous la bannière Faya Reflex, ..Lucid invite à partir de 2000 des grands noms de la dnb.. pour de brulantes soirées aux Passagers du Zinc : .. ..Hazard, Drumsound, Crossfire, DJ Cam, Raiden, Audio & Mackie, Skinny & Lynx, Asian Dub Foundation, Puppetmastaz, Crissy Criss.. passeront tour à tour dans la cite des papes…..

DJ à l’esprit pionnier.., Lucid est aux commandes en juillet 2003 de la Jungle Massive qui accueille Dj Marky, Xrs, Congo Natty, Stamina.., Carlito & Sweed, Nikko H et bien d’autres encore, lors d’un mémorable feu d’artifice junglistic.

Deux ans plus tard, Friction, J-Majik, Lutin et Jamalski.. remettront un couvert 4 étoiles.  A chaque occasion, DJ Lucid y rendra les platines armé de son flair infaillible et de sa brûlante énergie… Ses mixes au côté de DJ Kokaz  prennent l’habitude de dynamiter le dancefloor à coups de fat tracks et d’une explosive vibration…..

Les nuits Sonores à Lyon, le Rex Club à Paris, le Pocoloco à Clermont, le Trolleybus à Marseille, Forte Prenestino à Rome, ont tous inviter cet agitateur de la scène drum’n’bass française…

En 2006 il prend les manettes d’une émission hebdomadaire de Raje Radio (Drumattitude) sur la culture dnb, tout en se concentrant sur ses productions qui se font vite remarquées. Co-produit avec Stalefish, « Hardsound », apparait sur le CD du Central Massive pendant que « Burning » feat Youthman, connaît les honneurs de l’incontournable radio londonienne ..BBC 1-Xtra…

En 2007, tout s’accélère pour Lucid qui créé une nouvelle soirée au côté de l’ex organisateur des soirées I Love Jungle, Hugabass: JUNGLE JUICE est née, parée d’une ambition débordante et d’une fraîcheur revitalisante. Glaz’art, Le Cabaret Sauvage, La Bellevilloise et l’OPA  vont alors voir défiler la crème de la Drum’n’bass lors de soirées mythiques. Pour cette rentrée 2009, JUNGLE JUICE fait des bébés en s’exportant hors de la capitale. Nom de code «JUNGLE JUICE EXPORTED », avec en têtes d’affiches : DIRTYPHONICS LIVE, BENGA, NOISIA, SPOR, NERO, MISTABISHI, et DJ LUCID.

Dernière innovation pour Lucid, la création d’une nouvelle soirée, 100% Dubstep : SPLASH. Hapé par le dubstep , le Lucid DJ se délecte désormais des gigantesques infrabasses qui rendent cette musique si douce et si violente à la fois… Bitter Sweet Symphony !

Laisser un commentaire